Citations d' Alphonse Daudet


Découvrez un proverbe, une phrase, une parole, une pensée, une formule, un dicton ou une citation de Alphonse Daudet issus de romans, d'extraits courts de livres, essais, discours ou entretiens de l'auteur. Une sélection de 210 citations et phrases d' Alphonse Daudet .

Alphonse Daudet

Alphonse Daudet
Biographie +
Crédit photographie +
210 citations (Page 1 sur un total de 11 pages)

Il savait que les femmes aiment à consoler, et que porter ses chagrins de coeur en écharpe est la meilleure façon de réussir auprès d'elles.
Port-Tarascon: dernières aventures de l'illustre Tartarin (1890) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 160683)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)





Tartarin racontait ses amours avec la princesse Likiriki, et leur séparation déchirante. Il savait que les femmes aiment à consoler, et que porter ses chagrins de coeur en écharpe est la meilleure façon de réussir auprès d'elles.
Port-Tarascon: dernières aventures de l'illustre Tartarin (1890) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 160682)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Au pays des fleurs, plus on est petit, plus on embaume.
Les absents de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 154697)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Le prisonnier voit la liberté plus belle qu'elle n'est. Le malade se représente la santé comme une source de joies ineffables - ce qui n'est pas. Tout ce qui nous manque est le divin.
La Doulou (1929) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 154595)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Si nous mettions votre tambourinaire dans la pièce ? Il manque un clou, ça pourrait peut-être servir à accrocher le succès.
Trente ans de Paris : à travers ma vie et mes livres (1888) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 146402)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 469 votes)



Pourtant si, c'est une femme, une femme sans courage, un enfant sans raison qu'il ne faut plus jamais laisser seul.
Le Petit Chose (1868) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 144556)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 475 votes)





Ding ! dong ! Levez-vous. Ding ! dong ! Couchez-vous. Ding ! dong ! Instruisez-vous ! Ding ! dong ! Amusez-vous. Et cela pour toute l'année.
Le Petit Chose (1868) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 142323)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Il n'est pas défendu, en littérature, de ramasser une arme rouillée ; l'important est de savoir aiguiser la lame et d'en reforger la poignée à la mesure.
Trente ans de Paris (1888) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 133346)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 468 votes)



Mais ce sont là de ces imitations inconscientes auxquelles personne n'échappe. Il n'est pas défendu, en littérature, de ramasser une arme rouillée ; l'important est de savoir aiguiser la lame et d'en reforger la poignée à la mesure.
Trente ans de Paris (1888) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 133345)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 470 votes)



Tartarin n'était pas un menteur. Comme tout homme du midi, il ne ment pas, il se trompe !
Tartarin de Tarascon (1872) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 128103)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Le coeur de l'homme a de ces faiblesses ; il aime ce qu'il peut, même du bois, même des pierres, même une fabrique...
Le Petit Chose (1868) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 126888)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Ah ! Gringoire, qu'elle était jolie la petite chèvre de M. Seguin ! qu'elle était jolie avec ses yeux doux, sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs et luisants, ses cornes zébrées et ses longs poils blancs qui lui faisaient une houppelande !...
Lettres de mon moulin (1866), La chèvre de Monsieur Seguin de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 122448)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 471 votes)



Mon oncle avait un grand verger
Et moi, j'avais une cousine.
Les Amoureuses (1858), Les Prunes de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 117727)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 469 votes)



Si vous voulez savoir comment
Nous nous aimâmes pour des prunes,
Je vous le dirai doucement,
Si vous voulez savoir comment.
Les Amoureuses (1858), Les Prunes de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 117726)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Il y a deux Midi. Le Midi bourgeois, le Midi paysan. L'un est comique, l'autre est splendide. Tartarin et l'Arlésienne sont des échantillons de ces deux Midi si différents.
Les Carnets inédits (1931) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 117725)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 470 votes)



Plus de printemps, plus de jeunesse. Ou du moins tous deux aigres, durs, âpres, sans bonté, sans douceur.
Les Carnets inédits (1931) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 117724)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 468 votes)



Je rêvais de m'installer marchand de bonheur en plein Paris.
Soutien de Famille (1897) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 117723)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 470 votes)



La vraie famille est chez les humbles.
Le Nabab (1871) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 117722)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



En France, tout le monde est un peu de Tarascon.
Tartarin de Tarascon (1872), Epigraphe de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 117721)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Mais vous savez ce que nous disons ? « Qui se marie par amour, bonne nuit et mauvais jours ».
Port-Tarascon: dernières aventures de l'illustre Tartarin (1890) de
Alphonse Daudet


Références de Alphonse Daudet - Biographie de Alphonse Daudet

Plus sur cette citation >> Citation de Alphonse Daudet (n° 113471)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 471 votes)





Mise à jour le mercredi 1 décembre 2021 à 19h34

« Alphonse Daudet est un des premiers membres de L'Académie Goncourt (1896) »


Académie GoncourtOutre le prestigieux prix Goncourt décerné début novembre, l'Académie attribue au printemps le prix Goncourt de la poésie « Robert Sabatier », le prix Goncourt du premier roman et prix Goncourt de la nouvelle.

En juin, elle proclame le prix Goncourt de la biographie « Edmonde Charles-Roux » remis en septembre à Nancy pendant la manifestation du Livre sur la Place.
Organisé par le ministère de l'Éducation nationale et de la Fnac, le prix Goncourt des lycéens est décerné à l'un des quinze romans de la première sélection du prix Goncourt qu'annoncent les Académiciens début septembre.

Académie Goncourt 1896 — L'Illustration, Domaine public - Les huit premiers membres de l'académie Goncourt : Alphonse Daudet, Gustave Geffroy, Paul Margueritte, Joris-Karl Huysmans, Léon Hennique, J.-H. Rosny aîné, J.-H. Rosny jeune et Octave Mirbeau. L'Illustration, 1er août 1896.


Les dix membres de l'Académie Goncourt, qui sont cooptés par les autres membres, sont désignés à vie. Ils ne perçoivent aucune rémunération ni aucun dédommagement, hormis le couvert qui leur est assuré chez Drouant. Chacun des académiciens se voit attribuer un couvert en vermeil gravé à son nom et est ainsi élu à un « couvert » déterminé.

Les 10 Académiciens actuels depuis 2008 :

  1. Didier Decoin, membre depuis 1995 et actuel président du jury, depuis 2019.
  2. Françoise Chandernagor, membre depuis 1995
  3. Tahar Ben Jelloun, depuis 2008
  4. Patrick Rambaud, depuis 2008
  5. Pierre Assouline, depuis 2012
  6. Philippe Claudel, depuis 2012
  7. Paule Constant, depuis 2013
  8. Éric-Emmanuel Schmitt depuis 2016
  9. Camille Laurens depuis 2020
  10. Pascal Bruckner depuis 2020

La liste des Prix Goncourt



La Chèvre de monsieur Seguin


La Chèvre de monsieur SeguinLa Chèvre de monsieur Seguin est l'une des nouvelles des Lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet.

Son inspiration relève possiblement du poète Théocrite (vers 310, mort vers 250 av. J.-C.). Sur Thyrsis le chevrier pleurant une chèvre qu’un loup a dévorée : « Ô malheureux Thyrsis, que te sert-il de rougir tes yeux à force de larmes ? Elle s’en est allée, la petite chèvre ; elle s’en est allée dans l’Hadès, la belle petite, car un loup féroce l’a saisie avec ses griffes, tandis que les chiens aboyaient. Que te sert-il de pleurer, puisqu’il ne te reste d’elle ni un os ni même un peu de cendre ? »



La Chèvre de monsieur Seguin est initialement publiée dans le quotidien L'Événement du 14 septembre 1866, avant d'être insérée dans la première édition en recueil par Hetzel, en 1869, des Lettres de mon moulin.

Pierre Gringoire, ami de Daudet, ne veut pas se faire chroniqueur dans un journal, mais rester poète. Le narrateur lui fait des remontrances et lui raconte alors l'histoire de la chèvre de monsieur Seguin. Celui-ci avait eu déjà six chèvres, toutes mangées par le loup pour avoir voulu goûter à la liberté de la montagne. Blanquette, une septième magnifique petite chèvre, est bien traitée par son maître mais commence comme celles qui l'ont précédée, à s'ennuyer. Elle confie à monsieur Seguin son souhait de partir dans la montagne, et essuie un refus effrayé de son maître. Pour prévenir toute escapade, il l'enferme dans une étable, mais oublie la fenêtre, que la chèvre utilise aussitôt pour quitter les lieux. Elle découvre alors la montagne majestueuse, et passe une délicieuse journée. Le soir tombe; Blanquette entend la trompe de monsieur Seguin, et le loup aussi... Elle décide alors de rester dans la montagne, et la lutte avec son prédateur commence. Le combat dure toute la nuit ; enfin, le jour se lève, et Blanquette, éreintée, se laisse dévorer.

Citations célèbres, courtes, longues et belles de Alphonse Daudet




Similaires à Alphonse Daudet



Manuele Fior
Armand Fallières
Serge Doubrovsky
Iouri Nikolaïevitch Tynianov
Georges Roditi
Edward George Bulwer Lytton, Ier baron Lytton
Greg Bear
Jean-Philippe Jaworski
Richard Lallement
Monique Dussaussois
Alain Gerber
Valeri Afanassiev
Giani Sandro Esposito
Serge Koster
Lars von Trier
Jean-jacques Antier
Meg Wolitzer
Alexandre Lacroix
Raymond Fernand Loewy
Antoine-Henri Jomini


Votre commentaire sur ces citations






Autres citations, pensées et phrases de Alphonse Daudet

+






Liste des auteurs populaires

+