Citation auriez


Découvrez une citation auriez - un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase auriez issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 60 citations et proverbes sur le thème auriez.

60 citations



Et puis soudain il y a autre chose. Au momentvous vous y attendiez le moins. Soudain une occasion se présente, une porte s'ouvre, une personne ou plusieurs dont vous n'auriez jamais soupçonné l'existence surgit, et- ô joie !- vous avez l'impression de découvrir un trésor, alors même que le monde paraissait avoir définitivement perdu son éclat. Cela suffit à vous faire oublier un temps- voire très longtemps-que vous ayez pu céder à la colère, savoir ce que c'était que la colère.
Claire MessudLa Femme d'En Haut (2013) de
Claire Messud


Références de Claire Messud - Biographie de Claire Messud

Plus sur cette citation >> Citation de Claire Messud (n° 174430)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)





Le temps que le journaliste passe à l’antenne à répéter la même chose pour vous faire croire que vous êtes informés, c’est autant de temps qu’il ne passe pas sur le terrain à recueillir l’information dont vous auriez vraiment besoin pour comprendre ce qu’il se passe.
Nicolas BeugletLe cri (2016) de
Nicolas Beuglet


Références de Nicolas Beuglet - Biographie de Nicolas Beuglet

Plus sur cette citation >> Citation de Nicolas Beuglet (n° 173786)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 471 votes)



Quand Mitterrand m’a fait venir à déjeuner chez monsieur Séguéla, il m’a dit : Monsieur Tapie, je suis surpris de voir comment vous avez parlé de l’entreprise, hier, dans l’émission Vive la crise [animée par Yves Montand]. Même moi, vous m’auriez donné envie d’en faire. Il faut le faire, faites une émission de télé ! Ce n’est pas un chef d’entreprise, ce n’est pas le patron de la télé, c’est Mitterrand, qui n’est pas de droite, qui me demande de faire une émission pour donner envie à la jeunesse française de faire de l’entreprise.
Bernard TapieExtrait du magazine 13h15 le dimanche du 3 octobre 2021, entretien du 22 juin 2021 de
Bernard Tapie


Références de Bernard Tapie - Biographie de Bernard Tapie

Plus sur cette citation >> Citation de Bernard Tapie (n° 173704)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Le chêne un jour dit au roseau :
« Vous avez bien sujet d'accuser la nature ;
Un roitelet pour vous est un pesant fardeau.
Le moindre vent qui d'aventure
Fait rider la face de l'eau
Vous oblige à baisser la tête :
Cependant que mon front, au Caucase pareil,
Non content d'arrêter les rayons du soleil,
Brave l'effort de la tempête.
Tout vous est aquilon, tout me semble zéphyr.
Encor si vous naissiez à l'abri du feuillage
Dont je couvre le voisinage,
Vous n'auriez pas tant à souffrir :
Je vous défendrais de l'orage.
Mais vous naissez le plus souvent
Sur les humides bords des royaumes du vent.
La nature envers vous me semble bien injuste.
Jean de La FontaineFables (1668 à 1694), Livre premier, XXII, le Chêne et le Roseau de
Jean de La Fontaine


Références de Jean de La Fontaine - Biographie de Jean de La Fontaine

Plus sur cette citation >> Citation de Jean de La Fontaine (n° 173401)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire… Oh ! Dieu ! … bien des choses en somme…
En variant le ton, – par exemple, tenez :
Agressif : « Moi, monsieur, si j’avais un tel nez,
Il faudrait sur-le-champ que je me l’amputasse ! »
Amical : « Mais il doit tremper dans votre tasse
Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! »
Descriptif : « C’est un roc ! … c’est un pic ! … c’est un cap !
Que dis-je, c’est un cap ? … C’est une péninsule ! »
Curieux : « De quoi sert cette oblongue capsule ?
D’écritoire, monsieur, ou de boîte à ciseaux ? »
Gracieux : « Aimez-vous à ce point les oiseaux
Que paternellement vous vous préoccupâtes
De tendre ce perchoir à leurs petites pattes ? »
Truculent : « Ça, monsieur, lorsque vous pétunez,
La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
Sans qu’un voisin ne crie au feu de cheminée ? »
Prévenant : « Gardez-vous, votre tête entraînée
Par ce poids, de tomber en avant sur le sol ! »
Tendre : « Faites-lui faire un petit parasol
De peur que sa couleur au soleil ne se fane ! »
Pédant : « L’animal seul, monsieur, qu’Aristophane
Appelle Hippocampéléphantocamélos
Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d’os ! »
Cavalier : « Quoi, l’ami, ce croc est à la mode ?
Pour pendre son chapeau, c’est vraiment très commode ! »
Emphatique : « Aucun vent ne peut, nez magistral,
T’enrhumer tout entier, excepté le mistral ! »
Dramatique : « C’est la Mer Rouge quand il saigne ! »
Admiratif : « Pour un parfumeur, quelle enseigne ! »
Lyrique : « Est-ce une conque, êtes-vous un triton ? »
Naïf : « Ce monument, quand le visite-t-on ? »
Respectueux : « Souffrez, monsieur, qu’on vous salue,
C’est là ce qui s’appelle avoir pignon sur rue ! »
Campagnard : « Hé, ardé ! C’est-y un nez ? Nanain !
C’est queuqu’navet géant ou ben queuqu’melon nain ! »
Militaire : « Pointez contre cavalerie ! »
Pratique : « Voulez-vous le mettre en loterie ?
Assurément, monsieur, ce sera le gros lot ! »
Enfin parodiant Pyrame en un sanglot :
« Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître
A détruit l’harmonie ! Il en rougit, le traître ! »
Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit
Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit
Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n’avez que les trois qui forment le mot : sot !
Eussiez-vous eu, d’ailleurs, l’invention qu’il faut
Pour pouvoir là, devant ces nobles galeries,
me servir toutes ces folles plaisanteries,
Que vous n’en eussiez pas articulé le quart
De la moitié du commencement d’une, car
Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve.
Edmond RostandCyrano de Bergerac (1897), I, 4, Cyrano de
Edmond Rostand


Références de Edmond Rostand - Biographie de Edmond Rostand

Plus sur cette citation >> Citation de Edmond Rostand (n° 165201)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 476 votes)



Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit
Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit
Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n’avez que les trois qui forment le mot : sot !
Eussiez-vous eu, d’ailleurs, l’invention qu’il faut
Pour pouvoir là, devant ces nobles galeries,
me servir toutes ces folles plaisanteries,
Que vous n’en eussiez pas articulé le quart
De la moitié du commencement d’une, car
Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve.
Edmond RostandCyrano de Bergerac (1897), I, 4, Cyrano de
Edmond Rostand


Références de Edmond Rostand - Biographie de Edmond Rostand

Plus sur cette citation >> Citation de Edmond Rostand (n° 165200)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)





Vous voyez dans mes élans, dans mes choix, des intentions que je n'ai pas. Je pense que les piètres résultats de ma diplomatie amoureuse prouvent que je ne me demande pas souvent si j'ai raison d'aimer. Il est bien possible que vous n'auriez été réellement pour moi qu'un pis-aller, mais ce n'est pas ainsi que je vous voyais. Je commençais à sentir que vous aviez pris pour moi une place à part. Pourtant, votre intelligence ne me comprenait pas mieux, peut-être moins bien ; votre amour ne se prouvait pas plus délicatement ; votre dévouement n'éclatait pas davantage ; tout chez vous était peut-être médiocre. Mais je préférais ce qui venait de vous. Pourquoi ?
Marcelle SauvageotLaissez-moi de
Marcelle Sauvageot


Références de Marcelle Sauvageot - Biographie de Marcelle Sauvageot

Plus sur cette citation >> Citation de Marcelle Sauvageot (n° 161294)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



L'amour, dit-elle, est quelque chose de subtil comme les nuages qui, tout à l'heure, voilaient la face éclatante du soleil. Puis, en termes plus simples, car je ne pouvais comprendre ceux-là : - Vous ne pouvez toucher les nuages, mais vous sentez la pluie et vous savez quelle est, après un jour de chaleur, son action bienfaisante sur les fleurs et la terre altérées. L'amour, non plus, vous ne sauriez le toucher ; mais vous sentez de quel charme il pénètre les choses. Sans l'amour vous ne connaîtriez pas la joie, vous ne prendriez au jeu aucun plaisir.
Helen  KellerSourde, muette, aveugle de
Helen Keller


Références de Helen Keller - Biographie de Helen Keller

Plus sur cette citation >> Citation de Helen Keller (n° 153820)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 472 votes)



Vous auriez bientôt la foi si vous auriez quitté les plaisirs.
Blaise PascalPensées (1670) de
Blaise Pascal


Références de Blaise Pascal - Biographie de Blaise Pascal

Plus sur cette citation >> Citation de Blaise Pascal (n° 152717)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.6  4.6  4.6  4.6  4.6 - Note moyenne : 4.6/5 (sur 471 votes)



Vous voyez cette ouverture, derrière vous ? Eh bien, c'est une porte, Howard, au cas où vous ne le sauriez pas, et je ne vois pas du tout ce qui peut vous empêcher, vous et votre M. Plummer de la prendre.
Jim ThompsonLe Démon dans ma peau (1966) de
Jim Thompson


Références de Jim Thompson - Biographie de Jim Thompson

Plus sur cette citation >> Citation de Jim Thompson (n° 152284)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Si vous étiez aveugle, vous n'auriez point de péché. Mais à présent, j'y vois...
André GideLa Symphonie pastorale (1919) de
André Gide


Références de André Gide - Biographie de André Gide

Plus sur cette citation >> Citation de André Gide (n° 150311)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



L'angoisse tue l'amour à coup sûr. Elle cause les échecs. Elle donne aux autres l'impression que vous auriez si un noyé se raccrochait à vous. Vous voulez le sauver, mais vous savez qu'il va vous étrangler avec sa peur panique.
Anaïs NinJournal 1944-1947 de
Anaïs Nin


Références de Anaïs Nin - Biographie de Anaïs Nin

Plus sur cette citation >> Citation de Anaïs Nin (n° 149614)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Pourquoi vous et vos pareilles craignez-vous tant que l'on sache votre âge ? Si vous aviez commis un crime, vous en auriez moins honte.
Irène NémirovskyJézabel (1936) de
Irène Némirovsky


Références de Irène Némirovsky - Biographie de Irène Némirovsky

Plus sur cette citation >> Citation de Irène Némirovsky (n° 146146)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J'ai lu un livre, une théorie sentimentale, dite de la deuxième chance, selon laquelle le destin se chargerait de remettre sur votre chemin le ou la promis(e) que vous auriez manqué une première fois, par paresse ou par inadvertance.
Delphine de ViganLes Jolis Garçons (2005) de
Delphine de Vigan


Références de Delphine de Vigan - Biographie de Delphine de Vigan

Plus sur cette citation >> Citation de Delphine de Vigan (n° 146036)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 468 votes)



La science-fiction est quelque chose qui pourrait se produire - et la plupart du temps, vous n'en auriez pas envie. La fantasy est quelque chose qui ne pourrait pas se produire - alors que vous aimeriez souvent que cela arrive.
Arthur Charles ClarkeOdyssées - L'Intégrale des nouvelles (2013) de
Arthur Charles Clarke


Références de Arthur Charles Clarke - Biographie de Arthur Charles Clarke

Plus sur cette citation >> Citation de Arthur Charles Clarke (n° 145954)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 468 votes)



Eh, bien ma chère amie, si l'indisposition de votre fille s'aggravait et se terminait mal, vous auriez la consolation, de penser qu'elle l'a contractée en courant après Mr. Bingley pour vous obéir.
Jane AustenOrgueil et Préjugés (1813) de
Jane Austen


Références de Jane Austen - Biographie de Jane Austen

Plus sur cette citation >> Citation de Jane Austen (n° 142488)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 469 votes)



Imaginez que vous alliez mourir ce soir, et que vous le savez depuis une semaine. De tout ce que vous avez fait durant la semaine, qu'est-ce que vous auriez conservé, sachant que vous alliez mourir ?
Laurent GounelleL'homme qui voulait être heureux (2008) de
Laurent Gounelle


Références de Laurent Gounelle - Biographie de Laurent Gounelle

Plus sur cette citation >> Citation de Laurent Gounelle (n° 142419)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Ne vous imaginez jamais ne pas être autrement que ce qu'il pourrait apparaître aux autres que ce que vous fûtes ou auriez pu être, ne serait pas autrement que ce que vous aviez été et leur serait apparu comme étant autrement.
Charles Lutwidge Dodgson, dit Lewis CarrollAlice au Pays des Merveilles (1865) de
Charles Lutwidge Dodgson, dit Lewis Carroll


Références de Charles Lutwidge Dodgson, dit Lewis Carroll - Biographie de Charles Lutwidge Dodgson, dit Lewis Carroll

Plus sur cette citation >> Citation de Charles Lutwidge Dodgson, dit Lewis Carroll (n° 141419)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 469 votes)



On dit que zéro + zéro égale la tête à Toto, mais quand l'équipe de football de Yougoslavie faisait zéro zéro, vous auriezvoir la tête à Tito !
Marc EscayrolMots et Grumots (2003) de
Marc Escayrol


Références de Marc Escayrol - Biographie de Marc Escayrol

Plus sur cette citation >> Citation de Marc Escayrol (n° 140486)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 470 votes)



Vous auriez montré une goute d'eau à Holmes et il en aurait déduit l'existence de l'Atlantique. Vous me l'auriez montrée à moi et j'aurais cherché un robinet. C'était la différence entre nous deux.
Anthony HorowitzLa Maison de soie (2011) de
Anthony Horowitz


Références de Anthony Horowitz - Biographie de Anthony Horowitz

Plus sur cette citation >> Citation de Anthony Horowitz (n° 138823)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)




Votre commentaire sur ces citations







Dictionnaire des citations en A +



Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur auriez


Toutes les citations sur auriez    Citations auriez    Citation auriez et Proverbe auriez      Citation sur auriezCitations courtes auriezPoèmes auriezProverbes auriez

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions




Définition de auriez  - 




Thèmes populaires