Citations je vous aime


Découvrez un dicton, une parole, un bon mot, un proverbe, une citation ou phrase je vous aime issus de livres, discours ou entretiens.
Une Sélection de 140 citations et proverbes sur le thème je vous aime.

140 citations

Si vous ne le dites à personne, je vous avouerai que je n'aime pas Paris, et que j'ai une antipathie mortelle pour les boulevards, car on y rencontre des amis, des ennemis, des prêtres, des moines, des soldats, des espions, des tapeurs, bref de tout un peu : je fais tout mon possible pour les éviter toujours.
Giuseppe VerdiVerdi. Autobiographie à travers la correspondance. (1941), Aldo Oberdorfer (trad. Sibylle Zavriew), éd. J. C. Lattès, 1984 de
Giuseppe Verdi


Références de Giuseppe Verdi - Biographie de Giuseppe Verdi

Plus sur cette citation >> Citation de Giuseppe Verdi (n° 173688)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)





Et si mon corps ne me permet plus de réaliser des cascades, de foncer à bord d'une Ferrari, de courir d'un tournage à un autre, d'une représentation à la suivante, il ne m'empêche pas de tout revivre, comme si c'était hier, comme si c'était aujourd'hui. Je mesure, en vous la racontant, combien j'ai aimé la balade, combien elle a été joyeuse, folle, riche, semée d'amitié et d'amour
Jean-Paul BelmondoMille vies valent mieux qu'une (2016) de
Jean-Paul Belmondo


Références de Jean-Paul Belmondo - Biographie de Jean-Paul Belmondo

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Paul Belmondo (n° 173411)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 468 votes)



Mais maintenant, Paris, c’est ma forêt vierge. Je l’aime de tout mon cœur et cet amour-là, c’est comme du vin – que je ne peux pas boireparce qu’il monte tout de suite à ma petite tête. Je ne peux pas boire du tout. Mais Paris me grise. J’ai travaillé, vous savez, de tout mon cœur, pendant deux ans à l’étranger, pour pouvoir revenir à Paris et que Paris, à mon retour, puisse m’applaudir comme je voulais le mériter.
Joséphine Baker« Les mémoires » de Joséphine Baker, recueillis par Marcel Sauvage (1949) de
Joséphine Baker


Références de Joséphine Baker - Biographie de Joséphine Baker

Plus sur cette citation >> Citation de Joséphine Baker (n° 173354)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



L'idéologie n'est-elle pas de tous les siècles? Il existe une littérature politiquement correcte, mais je ne la lis pas beaucoup. En général, on lit quelques lignes, quelques pages et l'on comprend que l'auteur racole le lecteur à coups de bons sentiments, d'indignations comme il faut, de révoltes bien coiffées. C'est peut-être nécessaire: on aime se voir tout beau dans le miroir des livres. Je n'ai pas de goût pour ça. Je cite souvent cette lettre de Kafka: « Il me semble d'ailleurs qu'on ne devrait lire que les livres qui vous mordent et vous piquent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? ».
Patrice JeanEntretien au FigaroVox le 29/09/2017 de
Patrice Jean


Références de Patrice Jean - Biographie de Patrice Jean

Plus sur cette citation >> Citation de Patrice Jean (n° 172627)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J’aime la transgression. Si vous me laissez une liberté totale, je suis moins inspirée parce que je suis libre.
Anne ParillaudOuest-France, le 02/02/2020 de
Anne Parillaud


Références de Anne Parillaud - Biographie de Anne Parillaud

Plus sur cette citation >> Citation de Anne Parillaud (n° 172047)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Il me semble que la grande maladie de notre époque, c’est un peu pompeux ce que je dis là, c’est la solitude. Alors quand vous vous retrouvez dans une famille, quand vous vous trouvez dans un groupe, vous perdez l’angoisse de la solitude. Les cauchemars, cette impression redoutable que personne ne vous aime, s’estompent.
PiemFrance Culture le 2 janvier 1999 de
Piem


Références de Piem - Biographie de Piem

Plus sur cette citation >> Citation de Piem (n° 171418)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)





Je déteste les mondanités, les gens bidon. J'adore être seul. Vous savez, je n'aime pas beaucoup parler de moi. Je ne sais pas très bien faire de l'introspection.
Sean ConneryInterview Paris Match, par Dany Jucaud , novembre 2007 de
Sean Connery


Références de Sean Connery - Biographie de Sean Connery

Plus sur cette citation >> Citation de Sean Connery (n° 171193)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Il n'y a rien de mieux qu'une rencontre imprévue. C'est pour ça que je n'ai jamais aimé les rendez-vous arrangés, j'ai toujours trouvé ça fake. Tout ce qui est prévu me gonfle prodigieusement et tout ce qui est obligatoire m'angoisse.
Axelle LafontEntretien Madame Figaro, Le 14 mai 2018 de
Axelle Lafont


Références de Axelle Lafont - Biographie de Axelle Lafont

Plus sur cette citation >> Citation de Axelle Lafont (n° 170875)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Je t’aime sans savoir, je t’aime et je t’entends, notre amour est trop grand, je t’aime eh oui je t’aime, nous nous aimons, je ne t’aime pas trop je t’aime, je t’aime beaucoup tu sais, aimer t’aimer nous aimer, mais je t’aime, je t’aime à ma façon, je t’aime comme à toi, ai-je dit je t’aime, nous vous aimons tous, je t’aime de très loin, j’aime errer, t’aimer comme un coeur, je t’aime ainsi étendu.
Jean-Pierre GuayL’errance amoureuse, Les Herbes rouges, Montréal (2012) de
Jean-Pierre Guay


Références de Jean-Pierre Guay - Biographie de Jean-Pierre Guay

Plus sur cette citation >> Citation de Jean-Pierre Guay (n° 169230)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Parvenu à un certain âge, on vous épingle Lear comme une décoration. Je n’ai jamais aimé être décoré. Encore moins épinglé. C’est très beau, mais ça signifie la mort comme pour les papillons.
Michel Piccoli« Michel Piccoli, la démesure d’un comédien », Didier Méreuze, La Croix, 13 février 2009 de
Michel Piccoli


Références de Michel Piccoli - Biographie de Michel Piccoli

Plus sur cette citation >> Citation de Michel Piccoli (n° 168930)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Sartre n'aimait pas son enfance. Moi, j'ai aimé la mienne. Mais comme Sartre, et comme un très grand nombre de lecteurs, j'ai sans doute été programmé. Je ne m'en plains pas, bien au contraire. J'essaie de faire la même chose avec mes enfants. Et je me réjouis d'être tombé amoureux de la lecture, même si le rendez-vous était arrangé. Après tout, cela aurait pu rater.
Edouard PhilippeDes hommes qui lisent (2017) de
Edouard Philippe


Références de Edouard Philippe - Biographie de Edouard Philippe

Plus sur cette citation >> Citation de Edouard Philippe (n° 168053)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 467 votes)



Phèdre : Oui, prince, je languis, je brûle pour Thésée :
Je l’aime, non point tel que l’ont vu les enfers,
Volage adorateur de mille objets divers,
Qui va du dieu des morts déshonorer la couche ;
Mais fidèle, mais fier, et même un peu farouche,
Charmant, jeune, traînant tous les cœurs après soi,
Tel qu’on dépeint nos dieux, ou tel que je vous vois.
Il avait votre port, vos yeux, votre langage ;
Cette noble pudeur colorait son visage,
Lorsque de notre Crète il traversa les flots,
Digne sujet des vœux des filles de Minos.
Que faisiez-vous alors ? pourquoi, sans Hippolyte,
Des héros de la Grèce assembla-t-il l’élite ?
Pourquoi, trop jeune encor, ne pûtes-vous alors
Entrer dans le vaisseau qui le mit sur nos bords ?
Par vous aurait péri le monstre de la Crète,
Malgré tous les détours de sa vaste retraite :
Pour en développer l’embarras incertain,
Ma sœur du fil fatal eût armé votre main.
Mais non : dans ce dessein je l’aurais devancée ;
L’amour m’en eût d’abord inspiré la pensée.
C’est moi, prince, c’est moi, dont l’utile secours
Vous eût du labyrinthe enseigné les détours.
Que de soins m’eût coûtés cette tête charmante !
Un fil n’eût point assez rassuré votre amante :
Compagne du péril qu’il vous fallait chercher,
Moi-même devant vous j’aurais voulu marcher ;
Et Phèdre au labyrinthe avec vous descendue
Se serait avec vous retrouvée ou perdue.
Jean RacinePhèdre (1677), II, 5 de
Jean Racine


Références de Jean Racine - Biographie de Jean Racine

Plus sur cette citation >> Citation de Jean Racine (n° 165944)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.62  4.62  4.62  4.62  4.62 - Note moyenne : 4.62/5 (sur 468 votes)



Œnone : Aimez-vous ?
Phèdre : De l'amour j'ai toutes les fureurs.
Œnone : Pour qui ?
Phèdre : Tu vas ouïr le comble des horreurs.
J'aime... À ce nom fatal, je tremble, je frissonne.
J'aime...
Œnone : Qui ?
Phèdre : Tu connais ce fils de l'Amazone,
Ce prince si longtemps par moi-même opprimé.
Œnone : Hippolyte ! Grands dieux !
Phèdre : C'est toi qui l'as nommé.
Jean RacinePhèdre (1677), I, 3 de
Jean Racine


Références de Jean Racine - Biographie de Jean Racine

Plus sur cette citation >> Citation de Jean Racine (n° 165942)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Parfois, vos amis vous règlent votre compte, avec des paroles violentes qui vous blessent. Mais parce qu'ils visent juste, parce qu'ils voient en vous ce qu'il y a de plus caché, vos amis vous disent : « C'est parce que je t'aime que je vois le visage que tu voudrais dissimuler. Et tout en voyant ce visage, je continue de t'aimer. De t'aimer mieux peut-être, t'aimer en meilleure connaissance de cause. Parce que toi et moi nous sommes pareils, des frères et sœurs d'actes inavouables. » Lorsqu'ils agissent ainsi, vos amis vous attachent à eux d'une façon bien plus forte que ne le feraient toutes les déclarations d'amour.
Anne BerestSagan 1954 (2014) de
Anne Berest


Références de Anne Berest - Biographie de Anne Berest

Plus sur cette citation >> Citation de Anne Berest (n° 165070)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



J'aime le bon vin, je n'abuse pas. Mais la bière a un avantage, c’est que cela désaltère, vous comprenez. Cela coupe la soif et il n'y a pas trop d'alcool dedans, beaucoup moins que dans le vin. Alors on peut boire davantage.
Jacques ChiracInterview au quotidien tchèque Mladá Fronta Dnes, 3 avril 1997 de
Jacques Chirac


Références de Jacques Chirac - Biographie de Jacques Chirac

Plus sur cette citation >> Citation de Jacques Chirac (n° 164727)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.61  4.61  4.61  4.61  4.61 - Note moyenne : 4.61/5 (sur 472 votes)



Pas une minute, je n'ai cessé d'agir pour servir cette France magnifique. Cette France que j'aime autant que je vous aime. Cette France riche de sa jeunesse, forte de son histoire, de sa diversité, assoiffée de justice et d'envie d'agir. Cette France qui, croyez-moi, n'a pas fini d'étonner le monde.
Jacques ChiracAllocution radiotélévisée du président de la République, Jacques Chirac, prononcée dimanche 11 mars 2007 de
Jacques Chirac


Références de Jacques Chirac - Biographie de Jacques Chirac

Plus sur cette citation >> Citation de Jacques Chirac (n° 164683)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Mes chers compatriotes, vous l'imaginez, c'est avec beaucoup d'émotion que je m'adresse à vous ce soir. Pas un instant, vous n'avez cessé d'habiter mon coeur et mon esprit. Pas une minute, je n'ai cessé d'agir pour servir cette France magnifique. Cette France que j'aime autant que je vous aime. Cette France riche de sa jeunesse, forte de son histoire, de sa diversité, assoiffée de justice et d'envie d'agir. Cette France qui, croyez-moi, n'a pas fini d'étonner le monde.
Jacques ChiracAllocution radiotélévisée du président de la République, Jacques Chirac, prononcée dimanche 11 mars 2007 de
Jacques Chirac


Références de Jacques Chirac - Biographie de Jacques Chirac

Plus sur cette citation >> Citation de Jacques Chirac (n° 164682)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Pas un instant, vous n'avez cessé d'habiter mon coeur et mon esprit. Pas une minute, je n'ai cessé d'agir pour servir cette France magnifique. Cette France que j'aime autant que je vous aime.
Jacques ChiracDéclaration du chef de l'Etat communiqué par l'Elysée, 11 mars 2007. de
Jacques Chirac


Références de Jacques Chirac - Biographie de Jacques Chirac

Plus sur cette citation >> Citation de Jacques Chirac (n° 164653)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 466 votes)



Mes chers compatriotes, c'est avec beaucoup d'émotion que je m'adresse à vous ce soir. Pas un instant, vous n'avez cessé d'habiter mon cœur et mon esprit. Pas une minute, je n'ai cessé d'agir pour servir cette France magnifique. Cette France que j'aime autant que je vous aime. Cette France riche de sa jeunesse, forte de son histoire, de sa diversité, assoiffée de justice et d'envie d'agir. Cette France qui, croyez-moi, n'a pas fini d'étonner le monde. Vive la République ! Vive la France !
Jacques ChiracDéclaration du chef de l'Etat communiqué par l'Elysée, 11 mars 2007. de
Jacques Chirac


Références de Jacques Chirac - Biographie de Jacques Chirac

Plus sur cette citation >> Citation de Jacques Chirac (n° 164647)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)



Je savais, après avoir tué Florence, que j'allais tuer aussi Antoine et Caroline et que ce moment, devant la télévision, était le dernier que nous passions ensemble. Je les ai câlinés. J'ai dû leur dire des mots tendres, comme « Je vous aime. » Cela m'arrivait souvent, et ils y répondaient souvent par des dessins. Même Antoine qui ne savait pas encore bien écrire savait écrire « Je t'aime ».
Emmanuel CarrèreL'Adversaire (2000) de
Emmanuel Carrère


Références de Emmanuel Carrère - Biographie de Emmanuel Carrère

Plus sur cette citation >> Citation de Emmanuel Carrère (n° 164303)  - Ajouter à mon carnet de citations
Notez cette citation :4.63  4.63  4.63  4.63  4.63 - Note moyenne : 4.63/5 (sur 467 votes)




Votre commentaire sur ces citations









.$char.
 -  Jalousie  -  Jambes  -  Jardin  -  Jazz  -  Je+t_aime  -  Jesus  -  Jeu  -  Jeux  -  Jeux olympiques  -  Jeune  -  Jeunesse  -  Joie  -  Jolie  -  Jouer  -  Jouir  -  Jour  -  Journal  -  Journalisme  -  Journaliste  -  Jugement  -  Juger  -  Juif  -  Juste  -  Justice


Thèmes populaires +


Autres belles citations et proverbes sur je vous aime


Toutes les citations sur je vous aime    Citations je vous aime    Citation je vous aime et Proverbe je vous aime    Citations, proverbes sur je vous aime    Citations je vous aime : 140 citations sur je vous aime    Proverbes je vous aime : 140 citations et proverbes sur je vous aime    140 citations et proverbes sur je vous aime      Citation sur jeCitations courtes jePoèmes je vous aimeProverbes je vous aime

Etendez votre recherche avec le dictionnaire des définitions







Thèmes populaires